Forum assistants maternels unsa


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité, nous sommes le Lun 15 Oct - 10:19,Le smic augmente au 1 janvier 2013, il passera de 9.40€ à 9.43€ brut de l'heure soit 7.28€ net de l'heure. Tarif minimum 2.65€ brut de l'heure par journée d'accueil jusqu'à 9 heures - Pour 9 heures = 2.97€ et 0.33€ par heure d'accueil au delà de 9 heures. Le smic augmente au 1 janvier 2013, il passera de 9.40€ à 9.43€ brut de l'heure soit 7.28€ net de l'heure. Tarif minimum 2.65€ brut de l'heure par journée d'accueil jusqu'à 9 heures - Pour 9 heures = 2.97€ et 0.33€ par heure d'accueil au delà de 9 heures.

Partagez | 
 

 Espionnage chez l'assmat

Aller en bas 
AuteurMessage
Corinne
Admin
avatar

Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Espionnage chez l'assmat   Lun 16 Jan - 14:57

Des parents étaient jugés jeudi pour avoir espionné la nounou de leur fils.

Parce qu’ils n’avaient pas confiance, des parents ont décidé d’espionner la nounou de leur fils. Ils ont été jugés jeudi par le tribunal correctionnel de Lyon suite à une plainte déposée par l’assistante maternelle pour atteinte à sa vie privée. Une première en France.

Retour sur les faits. Couzon-au-Mont-d'Or, janvier 2011. Les parents de Lucas sont inquiets. Leur fils, âgé d’un an, est agité le soir et a les fesses rouges. Le couple décide alors d’espionner la baby-sitter, en cachant un enregistreur numérique dans l'ours en peluche, accroché en permanence au gilet de leur fils.

La plainte classée sans suite

Après avoir écouté les enregistrements, les parents constatent que la nounou ne parle jamais à leur fils et la soupçonnent de privation de soins. "On a accumulé des doutes sur la qualité de la garde, on voulait en avoir le cœur net, pour savoir si notre fils était en danger ou pas", a confié à la barre la maman de Lucas, selon Le Progrès. Ils déposent plainte à la gendarmerie. Mais, faute de preuve, cette plainte a été classée sans suite.

"La fin ne justifie pas les moyens"

Depuis, l’assistante maternelle s'est retournée contre les parents au nom de la protection de sa vie privée. Des conversations et des éléments sur sa santé ont été captés par l’enregistreur numérique. "Traumatisée", selon son avocat, la nounou a arrêté d’exercer son activité. "La fin ne justifie pas les moyens. Tout employé a le droit de préserver sa sphère privée", a plaidé l’avocat de la jeune femme, Me Xavier Moroz, à l’audience.

Devant le juge, les parents de Lucas n’ont exprimé aucun regret. Le jugement est attendu le 28 février.


Dernière édition par Webmaster le Mar 28 Fév - 21:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://unsa-45.fr1.co
Corinne
Admin
avatar

Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: Espionnage chez l'assmat   Mar 28 Fév - 21:14

Jugement rendu

les parents sont relaxés source le figaro

Le tribunal correctionnel de Lyon a relaxé des parents qui avaient espionné la nourrice de leur bébé en dissimulant un enregistreur dans une peluche, estimant que leur "intention" n'était pas "d'attenter à la vie privée" de leur employée. Les magistrats ont estimé que l'infraction "était constituée sur le plan matériel", puisque le couple avait réalisé 8 heures d'enregistrement, captant "allers et venues dans la maison, propos entre la nourrice et son mari et conversations téléphoniques".

Mais comme l'enregistreur était destiné à rester près du bébé, "le but des parents était de vérifier le traitement subi par leur enfant", et non "de porter atteinte à la vie privée" de l'assistante maternelle, a poursuivi le tribunal. "C'est une déception, car on s'attendait au moins à une condamnation de principe. Et c'est très inquiétant, car on s'aperçoit que les employeurs peuvent tout se permettre vis-à-vis de leurs salariés", a commenté Me Xavier Moroz, le conseil de la nourrice.

L'avocate du couple, Me Béatrice Bertrand, s'est de son côté réjouie "que l'intérêt supérieur de l'enfant ait prévalu", assurant que le petit Lucas, aujourd'hui âgé de deux ans, avait "subi pendant plusieurs mois une forme d'abandon".

Le 10 janvier 2011, inquiets de voir leur fils rentrer de chez sa nounou "exténué, assoiffé et les fesses très rouges", les parents avaient caché un enregistreur numérique dans l'ourson de l'enfant. L'enregistrement avait révélé que le garçonnet était "parqué dans une pièce aménagée en chambre au sous-sol près du garage, isolée du lieu de vie principal et sans écoute-bébé". La nounou avait été licenciée et le couple avait déposé plainte. L'enquête avait néanmoins été classée sans suite, le parquet ayant jugé la "privation de soins" insuffisamment caractérisée.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/02/28/97001-20120228FILWWW00461-nourrise-espionnee-parents-relaxes.php
Revenir en haut Aller en bas
http://unsa-45.fr1.co
 
Espionnage chez l'assmat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» refus de la propreté chez l'assmat
» Pâques chez Mamidine
» v'la la fête des pères chez COCO
» PAQUES chez COCO
» petit sapin de noël chez mimine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum assistants maternels unsa :: Prévention/sécurité/média :: MEDIA/PRESSE/LIENS :: Médias/Presse-
Sauter vers: